Skip to content

l’amour n’existe pas !

17/01/2010
tags:

Prenant par exemple, la définition simpliste de celui-ci : Sentiment qui nous entraîne vers un être, vers une chose. Donc d’après cette définition, je tombe amoureux tous les jours. D’un beau t-shirt, un appareil photo performant, un beau sourire, un corps bien dessiné.

Mais voilà, l’amour n’est qu’un acte égoïste, un besoin d’acquérir cet objet ou cette personne pour se satisfaire personnellement.

On aime une personne, car elle nous aime ou qu’on lui plait. Qu’on entre à ce moment-là dans ses critères, en attendant mieux, elle reste avec nous pour ne pas se sentir seule. Et pour être délibérément vulgaire, si on pense dans les deux sens du terme : nous sommes tous des bouche-trous.

Pourquoi au cours de notre vie, tombons-nous amoureux plusieurs fois ?

On ne parle plus d’amour, mais de sexe. Tu m’attires physiquement alors je suis affectueux avec toi. On ne parle plus d’amour, mais d’argent. Ta situation m’intéresse alors je suis à toi. On ne parle plus d’amour, mais de compagnie:   » Je suis seule, cela tombe bien, toi aussi tu es toute seule « . On ne parle plus d’amour, mais de contrepartie. Mais d’image de soi. Mais de la pression sociale. Je suis là, pour Toi, mais Toi, es tu là pour Moi ? Mais, mais, mais…

Le grand amour est un conte de fées afin de se rassurer.

Dés l’enfance, on évite de nous parler de cet amour. Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Le père chassant des dragons toute la semaine. La mère élevant les enfants et la migraine. Et l’amour dans tout ça ? Bah non, heureux chacun dans leurs coins.
Je pensais être amoureux. Cette envie impérissable de la voir, de l’écouter, de lui parler. D’être constamment à ses côtés, dessus, dessous. J’étais prêt à lui offrir mes deux reins, mon foie, mes poumons et surtout mon cœur. C’était la plus importante personne dans ma vie, car nous nous sommes rencontrés. N’ai-je pas cru que celle-ci était la bonne, l’unique, la femme du restant de ma vie ? J’ai bien profité des bons et mauvais moments passés et partagé avec elle, mais qu’on ne me parle pas d’amour, car l’amour n’existe pas…

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. Sophie permalink
    17/01/2010 11:13

    l’amour,ce n’est pas des choses extraordinaires,héroiques,mais de faire des choses ordinaires avec tendresse …

  2. 23/01/2010 14:14

    Je suis d’accord l’amour unique et éternelle n’existe pas. J’ai 38 ans et j’ai déjà vécue 5 amours pour lequel j’ai tous donner. Mais quand un se termine et je pense déjà au suivant car je ne peux vivre sans amour, je préfère continuer mon chemin que me morfonde sur le passé.

    • 23/01/2010 16:59

      bonjour Deenox. merci de ce commentaire. Une chose est a peu près certaine : vivre sans amour n’est pas une vraie vie !

  3. 28/03/2010 11:06

    salut comment allez vous recharce fame amour suriez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :